lundi 30 avril 2018

Un siècle à Chevigny-Saint-Sauveur

Henriette Rage
Dans la matinée du 29 avril, Marie-Claire Terrier, maire adjointe déléguée au CCAS et Nathalie Penaud, conseillère municipale, ont rencontré à son domicile chevignois la toute nouvelle jeune centenaire Henriette Rage. 

Henriette Rage est née le 29 avril 1918 à Cressia dans le ­Jura.
« Nous étions dix frères et sœurs ; j’étais la huitième. Il ne reste plus que moi. Mes parents n’étaient pas riches, alors on mangeait souvent des soupes. J’ai passé mon certificat d’études et, après, au boulot, j’ai travaillé chez les autres. » Les autres, ce sont les patrons chez qui elle était placée, à Lyon : « Ils étaient très gentils, lui était professeur d’anglais, marié à une Anglaise ; ils m’emmenaient partout avec eux. Ils allaient en vacances en Auvergne, dans une ferme. Là-bas, je me souviens qu’on nous faisait l’omelette quand on arrivait. Il y avait un garçon de mon âge, il est devenu mon mari. » Extrait du Bien Public le 12.12.15

Les élues lui ont remis un beau bouquet de fleurs ainsi qu'un chèque de 400 euros de la part du Centre communal d'action sociale. 

Encore un joyeux anniversaire à Henriette et un grand merci pour son accueil. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire